Sommaire :Foyer
Le Foyer de Charité d'Ottrott

Les Foyers de Charité sont des communautés qui accueillent des chrétiens qui veulent faire le point sur leur foi, réfléchir, approfondir, dans un climat de silence et de fraternité. Leur création est due à Marthe Robin et au Père Finet ; à partir du premier foyer, à Châteauneuf de Galaure, dans la Drôme, ils se sont étendus petit à petit au monde entier. Un Foyer de Charité est installé en Alsace, à Ottrott, près du Mont Saint Odile.
Lorsque j'ai commencé la formation en vue du diaconat, c'est le père de ce Foyer de Charité d'Alsace, René Wolfram, qui était le responsable diocésain du diaconat : tout notre cheminement s'est donc passé en lien avec le Foyer de Charité.
Je connaissais peu Marthe Robin et les Foyers de Charité. Marthe est morte l'année de notre mariage ; auparavant des amis m'avaient déjà recommandé ces retraites en silence d'une semaine, mais le silence me faisait peur. Un prêtre ami m'avait recommandé La Flatière : c'est là que nous avons suivi notre première retraite, entre Noël et Nouvel An, alors qu'Agnès était enceinte de Jacques ; par la suite, nos retraites ont eu lieu à Ottrott. Cette fréquentation a fait naître une amitié qui est restée vive et s'est concrétisée par l'appel à prêcher moi-même des retraites, ce que j'ai fait avec beaucoup de plaisir.
Depuis cette époque, nous y retourné toujours avec plaisir, même simplement pour la rencontre amicale... Agnès est actuellement secrétaire du Conseil d'Administration de l'association qui gère le Foyer et elle s'occupe de l'organisation pratique de la retraite itinérante du mois d'août.
Le Foyer de Charité mérite aussi un détour pour visiter son parc, classé "jardin remarquable", planté de nombreuses espèces rares : un havre de calme, de silence, de méditation, de sérénité...